Une découverte de la Nasa sur la présence d'eau sur Mars

Eau sur Mars : une découverte de la Nasa

Le lundi 28 septembre, la Nasa a révélé avoir des preuves sur la présence d’eau sur Mars en publiant un article scientifique. Cette eau liquide est présente aujourd’hui même sous forme de saumure (une eau extrêmement salé). Cette découverte va permettre à tous les scientifiques d’avoir une vision plus optimiste sur la planète rouge.

Est-ce une découverte majeure pour la Nasa ?

Nous pouvons considérer cela comme tel. Cela fait plusieurs siècles que les astronomes partent à la recherche d’une vie extraterrestre dans notre système solaire. Des échos d’eau possible sous forme de glace sur la planète Mars avaient été émis depuis un moment mais rien n’était vérifié. Aujourd’hui, grâce à la Nasa, ce fait est confirmé. Il y a bel et bien de l’eau sur Mars, qui plus est une eau ayant fait surface très récemment.

Les scientifiques avaient toujours suggéré une très grande présence d’eau sur Mars notamment une étendue d’eau aussi vaste que l’Atlantique il y a 4 milliards d’années. La non-manifestation de cette dernière s’expliquait par le fait que le sol martien était riche en sel et absorbait donc toute forme de liquide. Seules des admissions sur une existence souterraine et sous forme de glace était évoquée par les astrophysiciens.

Grâce aux images récemment fournis par le robot Curiosity présent sur place, l’hypothèse de tous les astrophysiciens prennent plus d’importance quant à leur véracité. L’apparition de lignes curieuses à la surface de la planète rouge a laissé penser qu’elles n’ont pu se former uniquement en présence d’eau.

S’il y a de l’eau sur Mars, c’est qu’il y a de la vie ?

Bien que nous soyons quasiment sûrs qu’il y ait de l’eau sur Mars, cela ne signifie pas pour autant qu’il y a de la vie. Cela nécessite davantage de recherches à mener par la Nasa, des recherches dans l’optique de trouver une vie sous forme fossile voire même sous forme « humaine » mais cela paraît beaucoup moins probable.

Certains scientifiques persistent à croire que la planète rouge était habitable au moment de sa création, comparée à la Terre. Ceci dit, cela relève de nouveau de la science-fiction et du surnaturel.

Une frustration généralisée au sein des astrophysiciens

Posé sur mars depuis août 2012, le robot Curiosity, envoyé par la Nasa a recueilli de précieuses images. L’affirmation de la présence d’eau sur Mars est maintenant prouvée et incontestable. Cependant, pour des raisons de stérilité et par crainte de contaminer la vie microbienne martienne, la Nasa se trouve dans l’incapacité de demander au robot d’approfondir les recherches en y faisant des prélèvements.

Un budget restreint

Le robot Viking, envoyé en 1975, possédait les caractéristiques optimales pour le prélèvement sur Mars. Beaucoup se sont demandés pourquoi ce même traitement n’a pas pu être appliqué sur Curiosity. Le directeur du programme d’exploration martienne de la Nasa a répondu à la question en précisant qu’à l’époque de son envoi, les scientifiques n’avaient découvert que des traces aquatiques provenant d’un passé ancien et donc les humains ne s’attendaient pas à ce qu’il y ait une présence d’éléments aquatiques datant d’une période récente.

Deuxième, il s’agirait d’une question de priorités et de budget. La Nasa a tendance à plus valoriser les recherches scientifiques à coûts réduits.

En attendant l’envoi d’un autre robot éventuellement stérilisé d’ici 2020, nous allons donc devoir nous contenter d’extraits du sol et de roc pour le moment.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *