La prise de sang indolore et sans aiguille

La prise de sang indolore et sans aiguille

Qui n’a jamais redouté ce moment où il doit passer dans un laboratoire ou dans un hôpital et y attendre son tour pour que l’infirmière vienne prélever son sang ? Même les personnes se disant le plus costaud physiquement craint le picotement de l’aiguille s’introduisant dans votre chair.

La prise de sang de demain

C’est pourquoi, avec les avancées technologiques, une mise au point fondée par la société Tasso Inc va changer la vie de tout le monde. Un dispositif nommé Hermolink permettra aux patients de réaliser eux-mêmes des prises de sang de manière indolore et sans aiguille. Ainsi, les personnes qui doivent en subir régulièrement et ceux qui ont la totale phobie des aiguilles seront les premiers réjouis par cette nouvelle médicale.

Cet appareil est en réalité un boitier, il se place au niveau des bras de l’individu et une sorte de ventouse va se charger de prélever votre sang au travers des capillaires en générant une légère aspiration sous vide et ce pendant une durée de deux minutes.

Cette technique micro fluidique permet de récolter 0,15 centimètre cube de sang, une quantité suffisante pour vérifier le niveau de globules blancs, de cholestérol, de glycémie et l’évolution des cellules cancéreuses.

Le boitier à ventouse hemolink
Le boitier à ventouse hemolink

Une montre connectée à votre service ?

Récemment Google a voulu mettre la main à la patte aussi en se voyant valider son brevet déposé en mai 2014 concernant la prise de sang sans seringues. En plus de ce que proposait déjà la société Tasso, Google X est sur la mise en place d’une montre connectée, communément appelé smartwatch, pour l’analyse des données sanguines.

Vers une commercialisation en 2016

Prévu pour l’année 2016, ce dispositif va rapidement arriver sur nos marchés et faciliter la vie d’un grand nombre de personnes. Ainsi, plus aucune d’aide médicale ne sera nécessaire. Conçu pour conserver votre sang dans un état idéal, il vous suffira de réaliser votre prise de sang chez vous et d’apporter le petit boîtier chez votre médecin pour qu’il puisse l’analyser.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *